Le marché immobilier reste attractif à Lyon

Le prix de l’immobilier n’a de cesse d’augmenter fortement d’année en année, rendant toujours plus complexe les dossiers d’achats de biens immobiliers. Le marché immobilier stagne un peu, l’envolé des prix ayant gelé le secteur, mais Lyon est un des rares villes où les prix augmentent encore. Depuis 1 an environ, les prix ont augmenté d’environ 2%, le mètre carré se négociant actuellement à 3 200 euros environs, et dans certains quartiers côtés, le prix du mètre carré atteint même 4 000 euros. Le 6è arrondissement, considéré comme l’arrondissement chic, les prix du mètre carré oscillent entre 4 500 et 7 000 euros même.

Lyon, France.Le Vieux-Lyon attire toujours pour son histoire et les dimensions importantes des appartements. Anciennement occupés par les canuts (ouvriers tisserands de la soie), les biens immobiliers possèdent une hauteur sous plafond intéressante permettant la majorité des cas, de mettre en place une mezzanine, voire des Loft. Malheureusement, les primo-accédants ne peuvent se permettre d’acheter un appartement sans un apport personnel conséquent.

Une évolution peu rassurante de l’immobilier

En s’approchant de la périphérie lyonnaise, les prix connaissent même une petite baisse suite à certaines perturbations annexes : 9è arrondissement à cause de la fermeture du tunnel de la Croix-Rousse. Les premiers signes de ralentissement du secteur se font d’ailleurs sentir : le volume de transactions faibli, des délais de vente à la hausse, des négociations peu fructueuses. Il devient donc de plus en plus difficile de ventre ou d’acheter une maison de ville ou un appartement avec la situation du marché. Malgré des taux d’intérêt qui n’ont jamais été aussi bas, les acheteurs ne sont plus rassurés par l’évolution du marché immobilier ni par l’évolution économique de la crise (hausse des impôts, taxes plus élevées, chômage augmentant, etc).

Malgré tous ces signaux d’alarme, Lyon reste une valeur sûre pour les futurs investisseurs, expliquant ainsi une hausse – certes faible – du marché immobilier face aux autres grandes villes. Certains quartiers connaissant une stagnation voire une baisse probable à l’avenir selon les experts, d’autres en pleine montée, il est donc nécessaire de bien se renseigner sur l’évolution du lieu désiré dans Lyon afin de ne pas se tromper. Vous pouvez d’ailleurs demander des informations complémentaires pour comparer les annonces immobilières sur : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F17759.xhtml

 

Pin It

Comments are closed.