Naissance du chauffage au poele

Le poêle est un appareil de chauffage extrêmement ancien. Le combustible utilisé peut être du bois ou du charbon permettant un chauffage direct ou la production d’eau chaude. Lorsqu’il est particulièrement massif, on parle de poêle à inertie.

L’hypocauste était déjà utilisé à l’époque gallo-romaine essentiellement dans les thermes mais on en a retrouvé des vestiges datant du IVème siècle av. J.-C. chez les Grecs. Il s’agissait d’un système de chauffage au sol.
Plus proche de nous, le poêle russe et le poêle alsacien célèbre pour ses faïences sont également des ancêtres de nos appareils actuels.

C’est en 1735 qu’est apparu le premier poêle à bois entièrement fermé. Au XIXème siècle que les poêles en fonte se multiplient et contribuent à l’amélioration du confort. La production en série permet de le rendre accessible à une grande partie de la population et de remplacer la cheminée moins productive en chaleur.
Le chauffage au poêle permet en effet un rendement supérieur mais dégage de la chaleur pendant beaucoup plus longtemps qu’un foyer ouvert tout en étant plus sécurisant.

C’est le point de ralliement des occupants de l’habitation. Même s’il est producteur de poussière et demande beaucoup d’attention, le chauffage au poêle a l’avantage de chauffer en continu et sert de fourneau d’appoint : sa partie supérieure permet de faire chauffer de l’eau ou des aliments et le chauffage maison permet d’assainir les pièces ce qui contribue à une amélioration de la santé.

Les premières entreprises comme Nestor Martin, Godin ou Jotul se lancent dans une compétition pour améliorer les qualités techniques et esthétiques des poêles.
Aujourd’hui encore, les industriels continuent d’innover pour pallier la diminution des énergies fossiles.

Les poêles modernes sont de plus en plus efficaces et leur rendement peut être supérieur à 60 %. Le chauffage maison grâce au poêle à bois fait partie des solutions écologiques. Les poêles continuent d’être fabriqués en fonte, en faïence et terre cuite pour un chauffage plus lent mais plus durable ou encore en tôle émaillée et fonte, en tôle et briques réfractaires.

Les poêles modernes continuent d’évoluer. On a désormais des poêles de faible puissance pour les maisons à basse consommation, des poêles avec un foyer visible sur trois côtés ou dotés d’un foyer très haut. Le design est de plus en plus pensé. Les poêles à pellets n’utilisent plus de bûches mais des granulés de bois et leur alimentation peut être programmée.

Pin It

Comments are closed.