Quel chauffage pour économiser sur sa facture énergétique

Le chauffage maison n’entre pas seul en ligne de compte dans la dépense énergétique d’un foyer. Ainsi, quel que soit le chauffage maison que l’on choisit, il ne sera performant qu’à la condition que la déperdition de chaleur ne soit pas trop importante, c’est-à-dire que si l’on veut réduire sa facture énergétique, il faudra non seulement envisager un nouveau type de chauffage, mais aussi procéder aux travaux d’isolation du bâti.

Comment réaliser des économies d’énergie?

Ainsi, le double vitrage est aujourd’hui la norme, de même qu’une isolation extérieure de qualité, sans oublier l’isolation du toit et des combles. Autre avantage : une isolation convenable de la maison offrira aussi un confort thermique en été, en protégeant de la chaleur étouffante dont on souffre trop souvent dans les maisons anciennes.
Dans une maison neuve, on veillera avant de signer le contrat de construction à vérifier que les normes sont respectées : au minimum la norme standard RT 2005, mais mieux vaut la norme BBC.

  • Les chaudières au gaz

chaudiere-gazLe chauffage au gaz s’est fortement développé ces dernières années, de nombreux particuliers souhaitant remplacer leurs anciennes chaudières à fioul particulièrement énergivores.

 

Néanmoins, force est de reconnaître que l’avantage initial du chauffage au gaz s’est perdu avec l’augmentation du coût de l’énergie.

Pour que le chauffage au gaz présente encore un avantage, il faudra privilégier les chaudières les plus performantes, en principe la chaudière à basse température pour un bâtiment de norme RT 2005 et une chaudière à condensation pour un bâtiment BBC.

La chaudière à condensation permet des économies supplémentaires, par rapport aux chaudières traditionnelles, en ce qu’elle réinjecte par condensation la chaleur dite latente dans le circuit de chauffage. Il y a donc moins de déperdition.

En tout état de cause, la chaudière au gaz alimentera un circuit de chauffage central, qui permet d’économiser sur la facture énergétique tout en garantissant une excellente répartition de la chaleur dans la maison.

  • Le chauffage au poêle à bois

poeleaboisL’achat d’une chaudière à bois représente un investissement important, mais il est compensé par les économies qu’elle génère.

 

On optera de préférence pour une chaudière branchée sur un chauffage central, pour les mêmes raisons que ci-dessus, et non pour un chauffage au poêle à bois qui ne chaufferait que la pièce dans laquelle il se trouve.

Le poêle n’a guère d’intérêt que comme chauffage d’appoint.

La chaudière brûle du bois séché, des plaquettes ou des granulés. Les deux dernières solutions sont plus intéressantes en termes d’autonomie de fonctionnement de la chaudière. Ils offrent aussi une combustion plus performante.

  • Autres possibilités

Pour qui veut faire des économies d’énergie, l’électricité est à bannir. Mais rien n’empêche de regarder du côté des énergies renouvelables : pompe à chaleur ou panneaux solaires, ces derniers étant particulièrement indiqués pour le chauffage de l’eau sanitaire.

Pin It

Comments are closed.