Les offres promotionnelles se succèdent-elles trop vite ?

Des offres immanquables par ci, des promo par là, des soldes, des prix tous doux rien que pour la Saint Valentin ou encore la Fête des Mères, les offres promotionnelles se succèdent à un rythme effréné en ce début d’année. Est-ce que cela ne pas finir par faire fuir le consommateur ?

Des soldes qui se succèdent aux soldes

Il y a tout juste une semaine débutaient les soldes d’hiver 2013 avec, nous avait-on promis, des réductions époustouflantes sur tout ce qui concerne la mode, l’habillement et les bijoux. Dès la première débarque, on a pu effectivement observer des rabais sur l’habillement et les bijoux flirtant allègrement avec les -50% voire -60%. Or, huit jours après, la plupart des grandes enseignes affiche d’ores et déjà la seconde démarque avec des prix barrés encore plus discount que la semaine précédente.

À cela il faut ajouter la mise en rayon depuis ce week-end de tous les articles qui concernent la Saint-Valentin, avec bien évidemment les promotions et rabais qui vont avec.

Retour aux boutiques plus intimes

Pendentif coeurIl fallait s’y attendre, le consommateur se lasse de tous ces messages publicitaires. Il devient donc de plus en plus difficile de l’attirer et de vendre de des produits qu’il a toujours l’impression de payer trop cher puisqu’une semaine plus tard il trouve encore moins cher, ou du moins il en a l’impression.
Du coup, on a pu constater depuis un certain nombre de mois, le retour en force des petites boutiques, entendez par là des boutiques à dimension plus humaine.

Ainsi, si l’on prend l’exemple des bijouteries en ligne, on voit la montée en puissance de nombreuses boutiques qui misent tout sur la qualité de leur collection plutôt que sur des offres promotionnelles qui se succèdent les unes aux autres. Par exemple, la bijouterie fantaisie en ligne Silver in Paris propose pour le 14 février toute une série de bijoux en forme de cœur, une idée de cadeau pour la Saint-Valentin très à la mode cette année, tout du moins si l’on en croit la presse féminine, en particulier Cosmopolitan.

Pin It

Comments are closed.